2015/11/29

De la beauté intérieure...



Au cours de ma vie, j'ai fréquenté des femmes choisies parmi les plus belles, de vrais canons, des bimbos dont les mensurations parfaites et la superbe plastique leur valaient parfois d'être admirées comme des bagnoles de luxe.
Et puis j'ai aussi connu des filles un peu moins jolies, aux traits moins harmonieux sans être disgracieux, avec de légers défauts de-ci de-là, et cependant toutes beaucoup plus attirantes qu'une couvée de Miss Monde dopées au Botox.
Et puis j'en ai enfin côtoyé quelques-unes qui lisaient peu ou prou et d'autres pas du tout, mais d'entre toutes j'ai surtout aimé les premières au détriment des secondes. Aimé leur nature curieuse, sensible et passionnée, aimé ce petit supplément d'âme que la fréquentation des livres leur offrait, ou encore le charme si particulier que dégage toute vie intérieure lorsqu'elle est riche et profonde : ce lumineux éclat dans vos yeux, cette chaleur dans la voix et cette grâce quasi-naturelle accompagnant chacun de vos gestes, postures ou attitudes. Aussi voulais-je vous dire qu'il n'y a rien de plus sensuel que le visage d'une femme s'abandonnant à sa lecture, ni de plus érotique que deux esprits qui s'effleurent, se frôlent, se caressent, se dévoilent, se rejoignent et puis se fondent... Te dire simplement que j'adorais cette photo :

2 commentaires:

  1. Un texte comme je les aime, Bruno.
    Bon, je vais me remettre à lire, moi. ;-)

    RépondreSupprimer