2013/06/07

Au fil de l'histoire : Stefan Zweig (Radio)

Mourir à Petrópolis : Une assez bonne fiction radiophonique sur le natif d'Autriche-Hongrie inhumé au Brésil. Le texte est de Léo Koesten et la réalisation de Jacques Taroni, avec Mohamed Rouabhi (Stefan), Sophie Froissard (Lotte) et Vincent Grass (Romain Rolland).

http://www.franceinter.fr/emission-au-fil-de-lhistoire-mourir-a-petropolis

La dernière lettre de Stefan Zweig, le 22 février 1942 :

Avant de quitter la vie de ma propre volonté et avec toute ma raison, il me faut remplir un dernier devoir : remercier sincèrement le Brésil, ce merveilleux pays, de m'avoir offert à moi, et à mon travail, une halte si agréable et si hospitalière. De jour en jour, j'ai appris à l'aimer davantage. Nulle part ailleurs j'aurais voulu reconstruire ma vie de fond en comble. Puisque le monde de ma propre langue est perdu pour moi et que ma patrie spirituelle, l'Europe, s'anéantit à elle-même. Mais il fallait, à 60 ans, des forces exceptionnelles pour tout recommencer à nouveau. Et les miennes sont épuisées par des années d'errance sans patrie. Aussi, je juge préférable de mettre fin, à temps, la tête haute, à une vie où le travail intellectuel a toujours représenté la joie la plus pure et la liberté individuelle, le bien suprême sur cette terre.

Je salue tous mes amis. Puissent-ils voir encore les lueurs de l'aube après la longue nuit ! Moi je suis trop impatient, je pars avant eux.

En fouillant les archives de l'émission, on en trouvera quelques-unes consacrées aux écrivains/vaines : 
  • Albert Londres  (Grand reporter)
  • Alexandre Soljenitsyne  (La parution de l’Archipel du goulag)
  • André Malraux  (Un écrivain dans l'histoire)
  • Edgar Allan Poe (Les derniers jours)
  • Elsa Triolet  (Les yeux d'Elsa)
  • Ernest Hemingway  (42-44, la guerre à la papa)
  • François Rabelais  (Maître de l'absurde)
  • Gustave Flaubert  (Un touriste en Bretagne)
  • Honoré de Balzac  (La dernière nuit)
  • Irène Némirovski  (Le dernier roman d'Irène)
  • Jacques Prévert  (Le groupe octobre et Jacques Prévert)
  • Oscar Wilde  (Au pilori)
  • Raymond Radiguet  (La naissance d'un génie)
  • Simone de Beauvoir  (Le scandale du deuxième sexe)
  • Stefan Zweig  (Mourir à Petropolis)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire